Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sonnet à ma Déesse.

11 Mai 2011 , Rédigé par M.M.S. Publié dans #Déjections littéraires.

Un soir qu’un éclat blanc chu de quelque haut astre

Fugace trait de lumière comme météorique

Illumina l’Attique et ses colonnes doriques

Un dieu laid fit pour Elle le nouveau Pilastre.

 

Ténébreuse Majesté qui sous d’immenses portiques

Sculpta deux ailes siennes : Science et Désastre,

Aux vains beaux Mortels sur cette terre sans cadastre

La pourchassant toujours, elle dit non- ascétique.

 

Amphore de volupté et de fracas mêlés,

Déesse, tu portes aux yeux d’olympiques charmes

Qu’altèrent à peine les flots cristallins de tes larmes

 

D’amour versées- Tes cheveux aux vents démêlés.

Athéna ! Athéna ! Vierge aux dieux Phantasme !

Ah ! Un baiser ! Sinon je meurs d’amoureux spasmes.

Partager cet article

Commenter cet article

Y£RS@N 11/05/2011 19:02


tu tiens toujours à ce fantasme si je ne m'abuse "ridicule"......? tu m'étonnes, tu m'étonnes....je me demande si je te reconnais plus ou plutôt je t'ai jamais vraiment connu...brefff
je te dis bonne chance alors,que ce baisé tant convoité soit obtenu et qu'en découle plein d'autres...