Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Moi souffle coupé...

20 Mai 2011 , Rédigé par M.M.S. Publié dans #Lectures au hasard.

      J’ai lu et relu le Cahier d’un retour au pays natal un certain nombre de fois. Je le ferai encore et encore, dussé-je crever de folie en psalmodiant, halluciné, « …ma négritude n’est pas une taie d’eau morte sur l’œil/ mort de la terre… ».

     Par contre, je découvre à peine les poèmes de Soleil cou coupé.  La voix est toujours aussi puissante même nostalgique; les mots, toujours aussi enflammés quoique murmurés ; son lyrisme toujours aussi incantatoire bien que lui-même astre, soleil, ciel, masque païen. L’émotion à la lecture demeure inaltérée. Plus qu’une émotion. Un saisissement. L’ombre portée du Nègre fondamental est gigantesque. C’est que l’homme était un colosse. Assez de mots vains. Ecoutons. Aimé Césaire parle:  

 

La Roue.

La roue est la plus belle découverte de l’homme et la seule
il y a le soleil qui tourne
il y a la terre qui tourne
il y a ton visage qui tourne sur l’essieu de ton cou quand tu pleures
mais vous minutes n’enroulerez-vous pas sur la bobine à
vivre le sang lapé
l’art de souffrir aiguisé comme des moignons d’arbre par les
couteaux de l’hiver
la biche saoule de ne pas boire
qui me pose sur la margelle inattendue ton
visage de goélette démâtée
ton visage
comme un village endormi au fond d’un lac
et qui renaît au jour de l’herbe et de l’année
germe

 

Aimé Césaire, Soleil cou coupé (1947)

 

J’ai honte d’écrire quoi que ce soit après cela. Merci de bien vouloir ressentir la même chose.

Relisez en silence.    

Partager cet article

Commenter cet article

Misa 23/05/2011 23:16


Besoin de silence pour m'imprégner de la force de chaque mot... Si je connais Aimé Césaire par sa renommée, je ne connaissais pas ses écrits...
"La roue est la plus belle découverte de l'homme"... Notre vie est une roue, quand elle a accompli sa rotation, nous la quittons pour laisser la place à une nouvelle vie, et ainsi de suite... et le
chemin est grand qui est parcouru sous le soleil


M.M.S. 20/05/2011 22:13


C'est juste... Belle image, hautement surréaliste, que Césaire a reprise...


Pangloss 20/05/2011 19:56


"Soleil cou coupé". Les trois premiers mots de "Zone", poème d'Apollinaire.