Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les macabres.

29 Décembre 2010 , Rédigé par M.M.S. Publié dans #Solipsismes

     Quand je mourrai, je veux que l’on inscrive cette épitaphe sur ma tombe : « Ci-gît une nourriture pour vers de terre, ici repose une pourriture chanceuse, ici vit un mort heureux.» Je suis très sérieux.

     Quand je mourrai, qu’il n’y ait à mon enterrement que des gens qui me furent hostiles, terriblement hostiles. Qu’ils me haïssent, pourvu qu’ils me huent… Parce que du fond de mon cercueil, j’aimerai humer une dernière fois l’odeur délicieuse de la haine humaine. Une toute dernière fois… Il paraît qu’en enfer, ils ne connaissent pas la haine, mais la souffrance. Puisque je veux de la haine sans souffrance, il faut bien que je prenne mes dispositions…

     Quand je mourrai, je ne veux pas que l’on fasse de moi un ange, car je n’en suis pas un. Le meilleur hommage que l’on pourrait me rendre serait d’être honnête envers ma dépouille. « C’était un beau salaud, mais c’est pour çà qu’on l’aimait.» Avec ça, je serai aux anges.

     Quand je serai sur mon lit de mort, j’aimerai lancer une phrase que l’histoire retiendra. Une de ces sentences magnifiques, magistrales que l’on racontera à mes arrière-petits-enfants. Entouré de toute ma famille, je la lancerai, impérial, élégant, le regard fier, la gueule violette. Je vais réfléchir à la phrase, je crois que j’ai encore du temps…

     Voir un panneau « danger de mort », et danser de joie. 

     « Danger de mort ». Qui a eu l’idée saugrenue de faire croire que la mort est un danger ?

     Si je devais choisir une mort, j’aimerais qu’elle soit la plus lâche possible. Par exemple, fuir un combat contre une femme et me faire écraser par un camion, ou quelque chose du genre. Il n’y a aucune gloire à mourir en héros, puisque l’on meurt… Devant qui se vanter, après ? Le Diable ? Il se fiche des héros, il ne veut que des damnés à faire cuire. Les anges ? Ils n’ont aucun humour. Ils pourraient être tentés de croire que vous êtes réellement un héros. Dieu ? Aïe, Lui, mieux vaut L’éviter quand on meurt bêtement. Au contraire des anges, Il a un sens de l’humour très développé. Il vous rirait au nez. Mourir d’une belle mort : non-sens…

     En y réfléchissant bien, je crois finalement qu’il existe une belle mort : se faire attaquer, déchirer, déchiqueter par le plus élégant, par le plus gracieux des êtres vivants : un vautour au cou rose. Autre mort belle et héroïque : rendre l’âme sur le lit, dans les bras d’une dame, en rugissant de plaisir…

     Si je n’étais pourvu de quelque moralité, je souhaiterais sans doute mourir dans un coffre fort, noyé par une vague de pièces d’or de six mètres de haut. C’est en fait que j’ai toujours rêvé de voir oncle Picsou périr ainsi. Dans tout enfant, vit un monstre… 

Partager cet article

Commenter cet article

Un Médiocre 07/09/2015 22:58

Et Comment penses tu que la Parque aimerait te couper le fil ?

M.M.S. 22/05/2011 12:33


Quel dilemme, ma foi... Je n'ai jamais vu aucun des "saw"... Je connais juste le concept, dont on m'a vaguement parlé.
Personnellement, je ne sais pas si ce type de films est nécessaire pour faire prendre conscience de la valeur de la vie... Pour te répondre franchement, je ne sais pas ce que je choisirais. J'ai
l'ambition d'une mort tranquille et d'une vie digne. Aucune de ces deux solutions ne m'apporte cela... Mais si vraiment il te faut une réponse,d'instinct, je crois que je choisirais de survivre
d'abord, en broyant mes mains. Et ensuite, je me laisserai mourir, en douceur cette fois.


Alex Trusk 20/05/2011 21:24


La vie est pourtant si précieuse... regarde saw, tu comprendra peut-être que la torture humaine est pire que la mort, et tu te rendra compte par toi même qu'on trouve toujours pire. Si un jour tu
te retrouve dans une salle où l'air est contaminé de poison et que le seul moyen d'en sortir c'est de te broyer les deux mains completes jusqu'aux épaules pour faire sortir une clé qui te
permettrai de survivre que ferai-tu? Risquerai tu tes membres et ta chaire pour faire ouvrir une porte grace à tes litres de sang? ou preférerai tu mourir dans une attente interminable d'un poison
qui te ronge petit à petit jusqu'à faire exploser ton corps? tu n'est pas obligé de publier ce message, il peut être "choquant" mais j'aimerai au moins que tu me réponde ^^


M.M.S. 30/12/2010 19:16


*Yersan: Il n'est pas dit qu'elle me suivra... Elle peut très bien rester. C'est ma mort qui m'importe. Du reste, merci.

*Ahmadou: En fait, je ne l'espère que très peu. L'ironie m'a donné des ailes. Mais remarque: cela peut être une perspective sérieuse. A envisager... Merci bien!

*Haseba: Grand bayégo togne ba légui!!!! Arisrocrate!


Hamidou BA 30/12/2010 17:24


danouna, syncope! je vais tout imprimer pour afficher sama mur e chambr