Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cortège heureux (22)

8 Janvier 2015 , Rédigé par Mbougar

Texte 22

Chère grand-mère,

Peut-être avez-vous vu débarquer, hier, avec un léger étonnement, un groupe de douze personnes, parmi lesquelles se trouvaient quatre joyeux drilles. J’espère que vous les avez bien accueillies. Ne cherche pas à savoir la raison pour laquelle ils sont parmi vous : tu en pleurerais ; or, on ne doit plus pleurer, là-haut. Leur as-tu fait des « gaff malo », ces gâteaux de riz dont je raffolais, et que tu m’as tant de fois offerts dans mon enfance, lorsque je venais te voir ? J’aurais aimé que tu m’en fasses une dernière fois, que je goûte de nouveau à la saveur perdue de mon enfance…

Hier, par ici, vivre a été l’expérience la plus désespérante qui soit. Je n’en ai plus pu de ce méchant, triste et imbécile monde, où l’on ne peut même plus pleurer les siens en paix. J’ai enfin compris ce que voulait dire Baudelaire (je t’expliquerai un jour qui c’est), qui réclamait « le droit de s’en aller ». J’ai vu l’horreur, entendu la méchanceté, lu la bêtise, et je ne sais pas comment j’ai encore la force d’être là, parmi tout ça. Sans doute grâce à la beauté et à la solidarité, que j’ai aussi vues, et qui permettent de ne pas sombrer.

J’ai besoin de toi ; je suis redevenu un enfant. Reviens me voir, reviens me visiter : en songe, en rêve, en méditation, en un ininterrompu souvenir ; ne m’oublie pas, transmets-moi ta chaleur, communique-moi ta tranquillité, j’ai besoin d’innocence, j’ai la nostalgie du soleil, j’ai besoin de me moquer de toi, prie pour moi, trouve-moi un lieu où être heureux…

Je suis fatigué, Maam. Redonne-moi la force et la lucidité, aujourd’hui perdues, de chercher la Vérité.

Tu me manques,

Boy.

Partager cet article

Commenter cet article